• 20 septembre 2017

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Les élu.e.s (Patrick Appéré, Roselyne Filipe, Charles Kermarec, Yvette Le Guen) et militant.e.s de l’Autre Gauche-Brest Nouvelle Citoyenneté appellent les Brestoises et Brestois à participer à la mobilisation contre les ordonnances de la réforme du Code du travail imposée par Macron et son gouvernement.

    Nous nous joignons à l’appel des syndicats CGT, SUD-Solidaires, FSU et FO29 pour un grand rassemblement

    le jeudi 21 septembre 2017 à 10h30 place de la Liberté.

    Après le succès du 12 septembre dernier, avec plus de 4000 personnes qui ont défilé dans les rues de Brest, et à la veille du passage des ordonnances en Conseil des ministres, il est urgent d’élargir la mobilisation et de continuer à mettre la pression sur le gouvernement pour qu’il renonce à cette réforme.

    Patrick APPERE

    Au nom de l'Autre Gauche-BNC et de ses élu.e.s

    Communiqués : Loi travail XXL 2e journée de mobilisation le 21 septembre et contrats aidés

                         © Télégramme : article paru dans le journal du 20 septembre 2017 - http://www.letelegramme.fr/

     

    Communiqués : Loi travail XXL 2e journée de mobilisation le 21 septembre et contrats aidés

                        © Ouest France : article paru dans le journal du 20 septembre 2017 - http://www.ouestfrance.fr/

     


    votre commentaire
  • 19 septembre 2017

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Militant.e.s et élu.e.s (Patrick Appéré, Roselyne Filipe, Charles Kermarec et Yvette Le Guen) de l’Autre Gauche-BNC rejoignent le nouvel appel au rassemblement mercredi 20 septembre devant la Sous-préfecture de Brest à 12h00.

    La décision brutale de geler les contrats aidés représente un plan social gigantesque : plus de 160 000 personnes, déjà soumis.e.s à la précarité, sont concernées.

    La précarité de ces contrats et le taux de recours doivent faire l’objet d’un débat de fond. Mais au vu de l’utilité sociale de ces postes, voire de la mission de service public que ces salarié.e.s remplissent, il est non seulement impropre de prétendre que ce dispositif est inefficace et trop coûteux, mais aussi scandaleux de les traiter comme des employé.e.s jetables.

    Cette décision illustre l’offensive libérale qui menace le secteur associatif dans son ensemble. Déjà fragiles, les associations sont dépendantes de ce type de contrats faute de financement pérenne, et auront du mal à maintenir leur activité. Et il y a là risque de destruction du lien social.

    Patrick APPERE

    Au nom de l'Autre Gauche-BNC et des ses élu.e.s

     

    L'Autre Gauche est signataire de l'appel à la mobilisation "Baisse de subventions et remise en cause des contrats aidés" proposé par le Collectif Associations Pays de Brest

    Soutien au Collectif Associations Pays de Brest contre la suppression des contrats aidés et la baisse des subventions

    Pour plus d'infos sur le Collectif Associations Pays de Brest et pour signer en ligne en son nom ou au nom d'une asso : http://www.maquis.infini.fr/?q=node%2F42#overlay-context=

     

    Mise à jour : Communiqué paru le mercredi 20 septembre dans Ouest France

    Soutien au Collectif Associations Pays de Brest contre la suppression des contrats aidés et la baisse des subventions

                            © Ouest France : article paru dans le journal du 20 septembre 2017 - http://www.ouestfrance.fr/

     


    votre commentaire
  • Nous sommes pour l’intégration de Traon Bihan dans l’éco-quartier de la Fontaine-Margot : une ferme bio sur le territoire d’une grande métropole française appuyée sur un éco-quartier, en voilà un modèle qui n’aurait pas d’équivalent et pourra servir d’exemple en France.

    Dans ce cadre, les prairies du Vern doivent continuer dans leur vocation d’usage agricole. De plus, nous demandons un moratoire de l’aménagement de la Zone Artisanale du Vern située à côté de l’éco-quartier, pour préserver le caractère viable de l’exploitation. Nous souhaitons une médiation entre des représentant.e.s de la collectivité, de la ferme et de son collectif afin de trouver des solutions permettant la pérennité de l’activité.

    Nous voulons préserver les terres agricoles dans toutes les agglomérations et les amener vers l’agriculture biologique ainsi que l’ensemble de la filière agricole. Quand on constate que la demande en produits bio double tous les trois ans, il s’agit visiblement d’une volonté largement partagée. C’est un des combats fondamentaux des écologistes, porté, bien entendu, par leurs élu.e.s dans les villes où ils sont présent.e.s.

    Les élu.e.s et les adhérent.e.s EELV brestois.e.s et de la Métropole et l’Autre Gauche-BNC appellent, une nouvelle fois, les habitant.e.s à soutenir la ferme de Traon Bihan en étant présent.e.s à partir de 14h00 le samedi 16 septembre, place de la Liberté à Brest, en réponse à l’appel lancé par le comité de soutien à la ferme de Traon-Bihan."

    Les élu.e.s et adhérent.e.s de l’Autre Gauche-BNC et d'EELV Brest.

     

    Traon-Bihan : EELV Brest et l’Autre Gauche-BNC solidaires à l’appel au rassemblement

      

    Traon Bihan : EELV Brest et l’Autre Gauche-BNC solidaires à l’appel au rassemblement

     © Télégramme : article paru dans le journal du 16 septembre 2017 - http://www.letelegramme.fr/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique