• Brest : Conférence de presse de la majorité municipale contre la politique de Macron

    10 octobre 2017

    Face à ce début du quinquennat Macron, marqué par plusieurs décisions brutales jugées contraires et/ou menaçant la poursuite des objectifs du programme municipal, la majorité brestoise, avec chacun.e des représentant.e.s de ses composantes, a souhaité s'exprimer publiquement et unanimement dans le débat public.

    Les contestations, partagées par l'ensemble des groupes, portent principalement sur :

    - la fiscalité (taxe d'habitation, la réforme de l'ISF, taxation du capital plafonné à 30%...) et les finances des collectivités,

    - la baisse des APL et le plan logement qui étrangle les bailleurs sociaux et l'exclusion de Brest des dispositifs Pienl et PTZ,

    - la suppression des contrats aidés,

    - la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires, dont 70 000 dans la fonction publique territoriale.

    - mais aussi, l'inquiétude quant à la poursuite du financement des nouveaux rythmes scolaires,

    - la fin des aides à l'agriculture biologique au 1er janvier 2018...

     

              © Télégramme : article paru dans le journal du 10 octobre 2017 - http://www.letelegramme.fr/

     

    De gauche à droite sur la photo :

    Alain MASSON pour le groupe socialiste, Christiane MIGOT pour le PRG, Patrick APPERE pour le groupe l'Autre Gauche-Brest Nouvelle Citoyenneté, Jacqueline HERE pour le groupe communiste, Ronan PICHON pour le groupe EELV et Anne-Marie KERVERN pour l'UDB.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :