• Intervention des élus au Conseil de Métropole du 11 décembre 2015

    16 décembre 2015

    Charles KERMAREC est intervenu concernant la délibération n°10 relative à l'approbation de la tarification d'Océanopolis pour l'année 2016.

    Rappelons qu'en décembre 2014, les élus de l'Autre Gauche-BNC votaient contre les hausses tarifaires appliquées sur l'année 2015 pour l'accès à Océanopolis, équipement métropolitain de culture scientifique. Ils se prononçaient également contre la baisse du seuil du tarif enfants de 18 à 14 ans.

    Cette année, concernant les tarifs pour 2016, il se sont abstenus, notant une hausse moins importante des tarifs et quelques améliorations sur le renouvellement des abonnements, un nouveau tarif de "parrainage" pour les invités d'un abonné, ou encore des opérations commerciales avantageuses sur les périodes creuses. Les élus communistes ont voté contre, les élus écologistes se sont également abstenus.

    Les élus de l'Autre Gauche-BNC ont également interpelé l'assemblée pour qu'une tarification équitable soit travaillée pour veiller à ce que cet équipement soit accessible à TOUS, avec 3 propositions :

      - la mise en place d’un tarif en faveur des demandeurs d’emploi et des bénéficiaires de minimas sociaux qui ne bénéficient d’aucune réduction à ce jour,

    - proposer des abonnements familles en fonction du quotient familial,

    - se rapprocher des services de l’UBO (Université de Bretagne Occidentale) pour développer la fréquentation étudiante. Le tarif jour étudiant, créé en 2014, reste élevé à 16.30 € et bientôt à 16.70 €. Et il y a fort à parier que de nombreux étudiants non bretsois passent 3 ou 4 d'études sur notre territoire sans jamais découvrir les expositions d'Océanopolis.

     

    NB : Précisions sur les augmentations tarifaires d'Océanopolis des dernières années

    - 2 augmentations en 2012, une en janvier avec le passage de la TVA de 5.5 à 7 %, et l’autre en septembre,

    - celle d’avril 2013 correspondant à l’ouverture du bassin aux loutres,

    - celle de janvier 2014, due à la hausse de TVA de 7 à 10 % et à l’équilibre de l’inflation et du budget d'exploitation

    - celle de 2015 avec + 6.45 % pour le tarif plein, + 4.49 % pour le tarif étudiant (créé en 2014), et l’augmentation des abonnements dans les mêmes proportions. Sans oublier le passage du seuil du tarif enfant de 18 ans à 14 ans : avec  le paradoxe d’un tarif adulte appliqué pour un jeune de 15 ans et tarif étudiant pour un jeune adulte.

     

    Vous retrouvez l'intervention dans le détail ci-dessous.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :