• Rencontre et débat public avec Gérard Filoche le 1er avril à Brest ! Casse du code du travail : Comment résister, quelles alternatives ?

    21 mars 2016

     L'Autre Gauche-BNC a le plaisir de co-organiser la soirée débat avec Gérard Filoche sur le projet de loi El Khomri et la casse du code du Travail.

    RDV le vendredi 1er avril, Fac Segalen amphi 3 à 18h00 !

     

    Rencontre/ Débat public avec Gérard Filoche le 1er avril !


     

    CASSE DU CODE DU TRAVAIL : COMMENT RÉSISTER ? QUELLES ALTERNATIVES ?

     Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, est spécialiste des questions du droit au travail. Il est membre du Bureau national du PS, de Vive la Gauche, et rédacteur en chef de la revue « Démocratie & Socialisme ».
    Fervent défenseur de la protection juridique des salarié-e-s et du code du travail, il est depuis des semaines en lutte contre le projet de loi Travail El Khomri, « cette loi régressiste, la pire loi que la gauche ait proposée ». Il fait 10 propositions simples et prioritaires non pas pour ré-écrire mais pour renforcer le Code du travail.

    Ce projet de loi nous concerne toutes et tous, et à tous les niveaux de notre vie. Taillée sur mesure pour le MEDEF, les grandes entreprises et leurs actionnaires, c’est une loi clairement antisociale, remettant en cause les droits fondamentaux des travailleurs et condamnant en particulier la génération future à la précarité.

    Cette rencontre suivie d’un débat, est plus que jamais d’actualité après ces premières semaines de mobilisation contre le projet de loi Travail et pour son retrait pur et simple !

    Lycéens-nes, étudiant-e-s, salarié-e-s, précaires ou non, demandeuses-eurs d’emplois, retraités, indépendants… venez nombreux le vendredi 1er avril à 18h00, à l’amphi 3 Fac Segalen, à Brest !

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :